Pourquoi je suis candidate aux élections municipales 2020 à Allauch

Lucie Desblancs candidat élections municipales 2020 à Allauch

Allaudienne, et mère de famille

Chères Allaudiennes, Chers Allaudiens.

Troisième enfant d’une famille de 4 filles, je suis née, il y a 53 ans, à Salon de Provence. Je suis issue d’une famille modeste; ma mère a été seule à nous élever. J’ai effectué ma scolarité dans ma ville natale et j’ai poursuivi mes études à Marseille. J’ai obtenu mon diplôme d’Expertise Comptable et ensuite celui de Commissaire aux Comptes. Je suis l’heureuse maman de deux garçons (19 ans et 29 ans) et je suis fière d’eux. Ils représentent ce que j’ai de plus cher au monde. Nous vivons à Allauch depuis 17 ans.

Lorsque mes garçons ont passé le cap de l’adolescence, j’ai commencé à m’interroger sur l’avenir de mes proches puis, de fil en aiguille, sur le devenir de mes concitoyens moins chanceux. Cette idée de m’occuper autrui s’est imposée naturellement à moi. Dans la vie civile, j’ai un engagement associatif et bénévole qui m’accapare beaucoup. J’ai d’abord présidé le CIQ de PICHAURIS (Allauch) de 2007 à 2012. Cette expérience au service de mes voisins directs a été enrichissante et m’a fait toucher du doigt une multitude de problématiques et questionnements que je n’aurai jamais abordés dans ma vie de tous les jours, c’est à ce moment là que j’ai ressenti le besoin de faire entendre la voix des citoyens quels qu’ils soient.

J’ai noté qu’un vide s’était créé au cours des années entre les citoyens et les élus.

Issue de la société civile

Sur le plan professionnel, durant une dizaine d’années, j’ai été salariée. Par la suite, je suis devenue chef d’entreprise avec la responsabilité de gérer du personnel. Depuis 2015, j’exerce seule ma profession d’Expert -Comptable-Commissaire aux Comptes-Expert Judicaire.

Il m’a été ensuite proposé de présider une association de chefs d’entreprises sur Gémenos de 2009 à 2012. Cette période m’a permis d’aborder la problématique des entreprises sur un secteur géographique donné. il m’a fallu assurer le lien entre l’association APAGE et les élus du territoire. C’était une bonne opportunité pour agir dans l’intérêt économique local tout en y associant les citoyens de la commune. Cette expérience m’a permis de mettre en œuvre des actions. Cela a été un plaisir de constater le soutien des élus, toutes tendances politiques confondues, dans le territoire d’Aubagne- Gémenos- la Ciotat.

Professionnelle, engagée, et reconnue

Suite à cette expérience aussi enrichissante que la première, j’ai été sollicité par la CGPME13 pour créer et assurer la Présidence de la Commission Territoriale d’Aubagne-Gémenos-La Ciotat de la CGPME et j’ai été Vice Présidente de la CGPME13, à cette occasion entre 2012 et 2013, j’ai démissionné de mon mandat, une fois le lancement de la Commission territoriale et la succession assurée pour me concentrer sur mon objectif personnel: « Changer le paysage politique de la Commune d’Allauch » et ne pas créer de confusion dans les esprits.

Conseillère municipale depuis 2013

En 2013, j’ai été élue Conseillère Municipale d’Allauch (sans étiquette politique) avec Mr Jean-Pierre Simoni qui siège à mes côtés.

Depuis 2012, je suis élue au Conseil Régional de l’Ordre des Experts Comptable PACA (non syndiquée) et je suis, depuis Mars 2017, Vice Présidente du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables.

Vous l’avez compris, je tire mes revenus de mon travail. Je n’ai jamais perçu d’indemnités d’un parti politique. Mes mandats actuels sont bénévoles.

Préserver notre cadre de vie, notre vivre ensemble, nos emplois…

Je me présente à vos suffrages pour les municipales 2020 à Allauch, c’est pour défendre le cadre de vie de mes concitoyens.

Tous ces engagements au service des autres, tant sur le plan privé que professionnel, m’ont passionnée et me passionnent toujours autant. Beaucoup d’avancées ont été réalisées durant mes mandats. A présent, mes fils sont autonomes, une nouvelle réalité s’est imposée à moi avec de nouveaux questionnements :

-Que faire pour améliorer le Mieux Vivre à Allauch, la sécurité des plus vulnérables, en particulier, redonner un sens à la Démocratie Locale, faire qu’une politique intègre éthique, et transparente, soit enfin menée pour le bénéfice de tous les Allaudiens et non pas au seul bénéfice de quelques-uns ?

-Quel avenir proposer à nos enfants? Comment les intéresser à la vie de la Cité? Comment les retenir chez nous? L’attrait de l’étranger, après de brillantes études, est de plus en plus fort.

-Comment font les personnes âgées pour survivre avec de si petites pensions? En effet, trop peu d’aides financières compensatrices sont proposées aux retraités alors qu’ils ont travaillé plus de 40 ans. Nombre d’aides sociales sont versées selon une logique difficile à suivre; il serait bon d’y mettre de l’ordre. Une retraitée d’Allauch, vivant seule, dont les revenus sont assurés par sa maigre pension, a du mal à survivre. Une fois le loyer payé, il ne lui reste que trés peu pour s’alimenter. Là où c’est inquiétant, c’est que cette personne n’a plus un euro pour régler la partie non-remboursée de la Sécurité Sociale. Cela signifie qu’elle ne peut plus se soigner convenablement.

Nous voudrions apporter des réponses actuellement que nous ne le pourrions pas.

Pourquoi?

L’offre politique qui nous est servie depuis des décennies ne nous convient pas. C’est ce qui motive mon engagement.

Des solutions existent, il faut nous efforcer de les mettre en œuvre.

Pour une politique, plus intègre, plus éthique

Pour toutes ces raisons, j’ai pris le chemin de l’engagement citoyen, il est possible de changer les règles en faveur des plus démunis. Le message politique actuel n’est qu’une mise en scène destinée à ceux qui seraient influençables… s’il en reste!

Les partis d’opposition ne prennent même plus le soin de proposer des solutions.

Sur Allauch, à l’instar de ce qui se passe dans de nombreuses communes, le politiquement correct stérilisant nous est devenu insupportable. Les oppositions conjoncturelles, prolifèrent en période électorale. Je sais que vous ne vous laisserez pas influencer.

Pour toutes ces raisons, le 15 et le 22 mars 2020, dates des prochaines élections municipales, affirmez votre volonté de renouveau !

N’annulez pas votre vote.

Ne vous abstenez pas.

Ne votez pas blanc,

Votez Lucie Desblancs

NOUS, LES CITOYENS, NOUS DISONS « CA SUFFIT » – NOUS VENONS REPRENDRE NOTRE AVENIR ET CELUI DE NOS ENFANTS EN MAINS.
NOUS DISONS « NON AU CLIENTELISME » – « NON AU PARACHUTAGE » – « OUI AUX COMPETENCES DEMONTREES ET AVEREES »

Je précise, bien évidemment, que je tire mes revenus uniquement de mon travail professionnel et que je n’ai jamais vécu sur le compte de la politique, arrosée par le système.
Tous les mandats obtenus jusqu’à présent sont tous « bénévoles » et j’en suis très fière.

Si je me présente à vos suffrages pour les prochaines élections municipales, à Allauch, c’est pour vous permettre de croire enfin aux promesses qui vont vous être faites et vous assurer qu’elles vont être tenues.

VOUS AVEZ LE CHOIX…..
ALORS…. FAITES LE BON CHOIX ET SOUTENEZ LUCIE DESBLANCS